Quels sont les avantages de l’apprentissage de la LSF ?

La Langue des signes Française représente une langue complexe et vivante. Similairement à toute langue, elle évolue. Elle possède les pleins pouvoirs d’expression et d’abstraction. Elle permet par conséquent la transmission des savoirs, elle a donc une légitimité pédagogique. Faisons le point

La reconnaissance de la langue des signes

C’est un prêtre janséniste français qui a reconnu la langue des signes en France et dans le monde. Charles-Michel de l'Épée est né la même année que Jean-Jacques Rousseau en 1712. Il partageait avec le philosophe l’ambition d’éduquer tous les hommes. Dans sa jeunesse, il parcourait les villes pour enseigner le catéchisme aux enfants pauvres. Et c’est lors d’une de ces visites qu’un déclic s’est produit. Pour l’époque, ce que l’Abbé saisit est devenu révolutionnaire : les personnes sourdes ont un langage naturel.

En parallèle : Avis Livementor : votre portail de formation en ligne pour le développement professionnel

Cependant, la Langue des Signes Française a été officiellement reconnue comme langue d'enseignement des sourds et comme linguistiquement légale en France en vertu de la loi n° 2005-102 du 11 février 2005 relative :

  • aux droits et aux chances,
  • à l'égalité des chances,
  • à la participation
  • à la citoyenneté des personnes handicapées.

Vous pouvez consulter le site web de Adsignes pour obtenir de plus amples renseignements sur la formation LSF.

A lire en complément : Différents services offerts par un couvreur à Grenoble : importance de l’entretien de toiture

Syntaxe de la LSF

LSF a sa propre syntaxe, étroitement liée à la perception visuelle, puisque le langage résulte d’une logique visuelle et non auditive. La grammaire de la langue des signes n'est pas la même que celle du français. De ce fait, les positions des mots dans la phrase ne sont pas les mêmes.

Les signes basés sur l’usage du regard, des mains, et de l’espace : la configuration des mains, leur position, leur direction et leur mouvement forment des signes équivalents à des mots, disposés devant vous telle une scène de théâtre.

La langue des signes utilise un alphabet manuel, ou dactylologie, pour l’épellation de certains mots en français.

La langue des signes n’est aucunement une langue universelle, le vocabulaire varie selon les pays. Néanmoins, la grammaire est essentiellement la même donc les échanges entre signataires de différents pays sont facilités.

Les yeux et les mains sont très primordiaux pour les personnes sourdes. Ils sont leur porte d'entrée sur le monde, sur la vie sociale et les échanges, c'est ce qu’on appelle culture sourde.

Atouts de l'apprentissage de la LSF

Apprendre la langue des signes aide à la stimulation du cerveau et améliore les performances, la cognition, les compétences de communication, les capacités d'écoute, la pensée créative, la mémoire, la fonctionnalité, les capacités de rotation mentale, la conscience spatiale, etc.

Il aide à la communication avec les bébés dont le développement cognitif peut être amélioré en montrant des signes élémentaires.

Selon une étude, l’emploi d’interprètes et de traducteurs LSF devrait augmenter de 20 % d’ici fin 2029. Cela ouvre ainsi des opportunités d’emploi passionnantes dans divers domaines, tant dans le secteur public que privé.

La langue des signes vous permet de découvrir diverses cultures, communautés et pays, ainsi que la communauté des sourds et malentendants, pour comprendre leurs difficultés telles que converser dans des endroits bruyants, comprendre le langage des mots, manger dans des endroits bondés, assister à une conférence, écouter un spectacle ou regarder un film au cinéma, et bien d’autres.