L’impact du RGPD sur la cybersécurité

Le lien entre le RGPD et la cybersécurité est indissociable. Depuis l’entrée en vigueur du Règlement général sur la protection des données, les entreprises sont tenues de renforcer la conservation et la gestion des informations. Cette exigence a conduit à la mise en place de nouvelles mesures de cybersécurité, affectant tous les secteurs d’activité. Dans cet article, vous allez découvrir de près les actions, les sanctions et les solutions mises en œuvre par les entreprises pour garantir une protection optimale des données des utilisateurs.

La définition simple du RGPD

Le RGPD assure une protection renforcée des données collectées par les entreprises, établissant un cadre légal. Il implique la compréhension des notions de données personnelles définies par la CNIL et répond à l’évolution des enjeux liés à la protection des informations personnelles avec le déploiement d’Internet. La législation a évolué depuis la loi Informatique et Libertés de 1978, conduisant à la mise en place des directives européennes et finalement au RGPD. Ainsi, il est bénéfique de faire appel à un cabinet de conseil spécialisé en data.

Les principes majeurs et les fondements du RGPD

Le règlement général sur la protection des données (RGPD) repose sur trois grands principes impliquant :

  • Les citoyens européens
  • Les entreprises
  • Les autorités

Il renforce les droits des utilisateurs sur leurs données personnelles, permettant à chaque citoyen d’accéder à ses informations et de demander la suppression ou la rectification de ses données. 

Les entreprises doivent répondre à ces demandes, assurant ainsi une plus grande confiance dans le traitement des données. De plus, les entreprises ont la responsabilité de défendre les données collectées depuis l’introduction du RGPD. Cela met en place des mesures de sécurité telles que l’anonymisation ou le chiffrement. 

Les autorités de protection des données supervisent l’application du RGPD et imposent des sanctions en cas de non-respect, renforçant ainsi son efficacité.

Pour qui s’applique le RGPD ?

Le RGPD s’applique à un vaste éventail d’entreprises et d’organisations traitant des données personnelles. Plus spécifiquement, il englobe les entreprises opérant au sein de l’Union européenne et les entreprises ayant des clients citoyens européens.

Les essentiels de l’impact de ce règlement générale sur la cybersécurité

Les entreprises ont bénéficié d’améliorations significatives en matière de cybersécurité grâce à l’application du Règlement général sur la protection des données (RGPD). Les services de sécurité informatique ont dû s’ajuster pour se conformer aux normes, renforçant ainsi la protection des données et de leurs réseaux internes. 

Cette évolution a stimulé la modernisation des mesures de sécurité pour faire face aux menaces croissantes des cyberattaques. Cela renforce la sensibilisation et l’importance de la cybersécurité au sein des organisations.

RGPD et cybersécurité : les nouvelles responsabilités imposées aux entreprises

Depuis l’entrée en vigueur du RGPD, les entreprises doivent garantir la protection des données en adoptant des mesures de sécurité telles que le chiffrement et l’authentification renforcée. 

Ces obligations impliquent des contraintes financières et temporelles, mais elles demeurent importantes. Chaque entreprise doit désormais avoir un DPO (Délégué à la Protection des Données), agissant en tant que référent RGPD et de la CNIL en interne ou en consultant externe. 

Le non-respect du RGPD expose les entreprises à des sanctions de la CNIL, allant de mises en demeure à des amendes pouvant atteindre 20 millions d’euros ou 4 % du chiffre d’affaires pour des manquements graves.